Un radiodiffuseur néo-zélandais devient la première personne avec des marques faciales maoris pour ancrer Primetime News

Oriini Kaipara a remplacé le présentateur de Newshub Live à 18 heures. diffusé en Nouvelle-Zélande lundi

Une journaliste néo-zélandaise est entrée dans l’histoire et son propre rêve est devenu réalité lorsqu’elle est devenue la première personne portant des marques de visage maori à présenter l’actualité nationale aux heures de grande écoute.

Oriini Kaipara – qui porte un moko kauae ou une marque de menton traditionnelle portée par les femmes maories – a remplacé les présentateurs permanents de Newshub Live à 18 heures. bulletin d’information sur la chaîne Three de la Nouvelle-Zélande lundi selon Yahoo! Des nouvelles.

Recevez des notifications push avec des nouvelles, des fonctionnalités et plus encore.

Vous recevrez les dernières mises à jour sur ce sujet dans les notifications de votre navigateur.

« Je suis fier du chemin parcouru pour pouvoir ancrer 18 heures en ce moment », a déclaré Kaipara à Stuff. « C’est définitivement un pas en avant et un pas en avant. S’il y avait un objectif pour moi, ce serait d’ancrer les nouvelles aux heures de grande écoute, et c’est arrivé. »

Elle a ajouté: « C’est toujours au fond de mon esprit, que chaque pas que je fais est comme percer un plafond de verre. C’est une innovation pour nous en tant que Maoris, mais aussi pour les personnes de couleur. Que vous ayez un moko kauae ou pas. »

Kaipara avait déjà acquis une notoriété après avoir été nommée la première personne avec un moko kauee à animer le journal télévisé de midi de TVNZ 1 en 2019.

En 2017, Kaipara a découvert qu’elle était presque à 100 pour cent maorie grâce à un test ADN, selon The Guardian. Depuis lors, a-t-elle dit, elle a fait de la représentation et de l’inclusion à la télévision une partie de sa mission.

Ne manquez jamais une histoire – inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire gratuite de PEOPLE pour recevoir les plus grandes nouvelles de la semaine dans votre boîte de réception tous les vendredis.

« Je me rends compte depuis un moment que c’est bien plus important que de simplement lire les nouvelles ou de faire des histoires qui comptent pour nous tous », a-t-elle déclaré à Stuff. « C’est aussi une grande victoire pour cette génération et les 10 prochaines générations – ne laissez pas votre identité ou votre culture vous retenir de quoi que ce soit.

Elle a conclu: « En fait, vous l’utilisez comme votre pouvoir, pour être plus grand et faire de grandes choses pour tout le monde. »

Est-ce que moko veut dire enfant ?

Est-ce que moko veut dire enfant ?

1. (nom) petit-enfant – un terme d’adresse utilisé par une personne âgée pour un petit-enfant ou un jeune enfant. Sur le même sujet : Les gens qui décorent tôt pour Noël sont plus heureux, selon une étude. Abréviation de mokopuna.

Quelle est l’origine du moko ? Le terme moko s’appliquait traditionnellement au tatouage facial masculin, tandis que kauae faisait référence à moko sur le menton des femmes. Il y avait d’autres termes spécifiques pour le tatouage sur d’autres parties du corps. Finalement, « moko » a été utilisé pour le tatouage MÄ ori en général.

Que veut dire Moko Puna ?

nom. NZ un petit-enfant ou un jeune. A voir aussi : MarketInk: L’impact de COVID sur les journalistes sous-estimé, selon un présentateur de radio à la retraite.

Que signifie le mot mokopuna en anglais ?

(ËŒməʊkəʊˈpuË nÉ™ ) Nouvelle-Zélande. un petit-enfant ou un jeune.

Que signifie whanau en anglais ?

WhÄ nau est souvent traduit par « famille », mais sa signification est plus complexe. Il comprend des dimensions physiques, émotionnelles et spirituelles et est basé sur le whakapapa. WhÄ nau peut être multicouche, flexible et dynamique. WhÄ nau est basé sur un MÄ ori et une vision tribale du monde.

Quelle est la signification de moko en anglais?

Définition du moko 1 : le système maori de tatouage. Sur le même sujet : Noms dans l’actualité : Des personnes qui façonnent l’avenir des affaires de la région du lac | Presse américaine. 2 : un tatouage maori constitué de pigment frotté dans des rainures en spirale pratiquées dans la peau avec un petit instrument ressemblant à une herminette.

Que signifie Hoor en ourdou ?

(Prononciations Hoor) Le nom Hoor est un prénom musulman. En musulman, la signification du nom Hoor est : Vierge du Paradis. Nymphe.

Que signifie shayar en ourdou ?

Le sens du mot ourdou شیار en anglais est poète.

Qui peut porter un moko ?

En moins d’une génération, cette pensée a été largement abandonnée, dans le cadre d’une « décolonisation » délibérée de ces barrières perçues – et par conséquent, la pratique du moko kauae est répandue, avec un consensus général selon lequel la seule éligibilité critère est whakapapa – si vous êtes une femme MÄ ori, vous avez le droit de …

Qu’est-ce qu’un moko Kauae ?

Le moko kauae représente un rite de passage, marquant le passage entre la fille et l’âge adulte et symbolise un processus personnel de transformation.

Est-ce moko Kauae Tapu ?

Moko kauae Ils ont été nommés par les hapÅ« pour s’assurer qu’il y avait une femme de mana pour les représenter sur le marae. … Cependant, toutes les femmes de mana n’ont pas acquis le moko kauae – parfois pour la simple raison qu’elles étaient considérées comme trop tapu pour en recevoir un.

Qui est autorisé à obtenir un moko Kauae ?

Qui est autorisé à obtenir un moko Kauae ?

Les hommes recevaient généralement du moko sur le visage, les fesses (raperape) et les cuisses (puhoro). Les femmes portaient généralement du moko sur les lèvres (kauwae) et le menton.

Qui obtiendrait Ta Moko ? Traditionnellement, les hommes recevaient du moko sur le visage, les fesses et les cuisses. Les tatouages ​​​​de visage MÄ ori sont l’expression ultime de l’identité MÄ ori. Les MÄ ori croient que la tête est la partie la plus sacrée du corps, les tatouages ​​faciaux ont donc une signification particulière. Les femmes portaient généralement du moko sur les lèvres et le menton, ou parfois sur la gorge.

Est-ce que n’importe qui peut se faire tatouer un moko ?

Motifs de tatouage MÄ ori : TÄ moko pour hommes et femmes Traditionnellement, les hommes recevaient du moko sur le visage, les fesses et les cuisses. … Les MÄ ori croient que la tête est la partie la plus sacrée du corps, les tatouages ​​faciaux ont donc une signification particulière. Les femmes portaient généralement du moko sur les lèvres et le menton, ou parfois sur la gorge.

Qui peut obtenir un moko ?

En moins d’une génération, cette pensée a été largement abandonnée, dans le cadre d’une « décolonisation » délibérée de ces barrières perçues – et par conséquent, la pratique du moko kauae est répandue, avec un consensus général selon lequel la seule éligibilité critère est whakapapa – si vous êtes une femme MÄ ori, vous avez le droit de …

Un non maori peut-il se faire tatouer ?

Le Ta Moko est considéré par certains comme une pratique réservée aux Maoris uniquement. … Kirituhi se traduit par « l’art de la peau » et était un moyen de permettre aux non-Maoris de porter des motifs maoris traditionnels sans problème d’appropriation culturelle. De nombreux artistes utilisent encore le terme Kirituhi lorsqu’ils tatouent des destinataires non maoris.

Les tatouages ​​au menton font-ils mal ?

Les tatouages ​​au menton font-ils mal ?

Le front, le menton, le nez et autour de la bouche et des pommettes sont relativement moins douloureux. La joue et juste sous les paupières, cependant, ont tendance à être assez douloureuses. Surtout parce que les tatoueurs étirent généralement la peau pour enfoncer l’aiguille plus profondément.

Quel est l’endroit le moins douloureux pour un tatouage ? La douleur du tatouage variera en fonction de votre âge, de votre sexe et du seuil de douleur. Les endroits les plus douloureux pour se faire tatouer sont les côtes, la colonne vertébrale, les doigts et les tibias. Les endroits les moins douloureux pour se faire tatouer sont les avant-bras, le ventre et l’extérieur des cuisses.

Quel est l’endroit le plus douloureux pour se faire tatouer ?

Le plus douloureux

  • Aisselle. L’aisselle fait partie des endroits les plus douloureux, sinon le plus douloureux, pour se faire tatouer. …
  • Cage thoracique. La cage thoracique est probablement le deuxième endroit le plus douloureux pour la plupart des gens qui se font tatouer. …
  • Chevilles et tibias. …
  • Mamelons et seins. …
  • Aine. …
  • Coudes ou rotule. …
  • Derrière les genoux. …
  • Les hanches.

À quoi ressemble la douleur du tatouage?

Certaines personnes décrivent la douleur comme une sensation de picotement. D’autres disent que cela ressemble à une piqûre d’abeille ou à une égratignure. Une fine aiguille transperce votre peau, vous pouvez donc vous attendre à au moins une petite sensation de piqûre. Au fur et à mesure que l’aiguille se rapproche de l’os, cela peut ressembler à une vibration douloureuse.

Quel style de tatouage fait le plus mal ?

Ombrage de tatouage Contrairement à ce à quoi vous pourriez vous attendre, de nombreuses personnes rapportent que l’ombrage fait beaucoup moins mal que le contour du tatouage. Si vous avez déjà terminé votre travail de ligne, tapotez-vous dans le dos. Vous avez probablement déjà vaincu la partie la plus douloureuse. Tu peux le faire!

Pourquoi les gens se font tatouer sous le menton ?

Plus particulièrement, ils étaient tatoués sur le menton dans le cadre du rituel de maturité sociale, un signal aux hommes qu’une femme avait atteint la puberté. Les motifs du menton servaient également à protéger les femmes lors des raids ennemis. Par exemple, les combats entre les Sibériens et St.

Pourquoi les Hawaïens se font tatouer le menton ?

Dans l’ancien Hawai’i, les tatouages ​​étaient utilisés comme forme d’identification souvent pour représenter certaines familles, groupes, statuts sociaux ou professions. Les conceptions de tatouage ne visaient pas à être esthétiquement agréables, mais à raconter l’histoire de la vie d’un individu ou à protéger sa santé ou son bien-être spirituel.

Quelle tribu tatoue son menton ?

Les tatouages ​​faciaux font partie de la culture maorie depuis des siècles, un marqueur sacré de la généalogie et de l’héritage du porteur. Mais la conception frappante du menton d’une femme – ou moko – a suscité un énorme débat en Nouvelle-Zélande, car elle est blanche, sans héritage maori.

Les tatouages ​​faciaux font-ils mal ?

Les tatouages ​​​​du visage font-ils mal ? Dépend de la région. … Le front, le menton, le nez, la tempe, le pourtour de la bouche et la pommette sont les moins douloureux à se faire tatouer comme apposés sur la joue et juste sous les paupières ce qui peut être assez douloureux car le tatoueur doit étirer la peau pour enfoncer l’aiguille plus profondément.

À quel point les tatouages ​​​​au visage font-ils mal ?

En raison des multiples terminaisons nerveuses sur la tête et le visage, les femmes et les hommes peuvent ressentir une douleur perçante lors de la réalisation de leurs tatouages. Pour les hommes, tout le visage fait mal au niveau 7. Pour les femmes, la partie inférieure du visage est plus douloureuse, mais globalement la douleur ressentie est au niveau 6.

Combien de temps durent les tatouages ​​faciaux ?

La face. Bien qu’il soit moins probable que vous vous fassiez tatouer ici, le tatouage cosmétique sur le visage n’est garanti que pendant 2-3 ans. Le visage est très exposé au soleil, c’est pourquoi il est si important d’acheter des produits avec SPF lors du choix d’une crème hydratante.

Que signifient les tatouages ​​moko ?

Que signifient les tatouages ​​moko ?

Tā moko – l’art du tatouage maori – est une expression unique du patrimoine culturel et de l’identité. Dans la culture maorie, il reflète le whakapapa (ascendance) et l’histoire personnelle de l’individu. Autrefois, c’était un important signifiant du rang social, des connaissances, des compétences et de l’éligibilité au mariage.

Est-ce que n’importe qui peut se faire tatouer un moko ? Motifs de tatouage MÄ ori : TÄ moko pour hommes et femmes Traditionnellement, les hommes recevaient du moko sur le visage, les fesses et les cuisses. … Les MÄ ori croient que la tête est la partie la plus sacrée du corps, les tatouages ​​faciaux ont donc une signification particulière. Les femmes portaient généralement du moko sur les lèvres et le menton, ou parfois sur la gorge.

Qui peut porter un moko ?

En moins d’une génération, cette pensée a été largement abandonnée, dans le cadre d’une « décolonisation » délibérée de ces barrières perçues – et par conséquent, la pratique du moko kauae est répandue, avec un consensus général selon lequel la seule éligibilité critère est whakapapa – si vous êtes une femme MÄ ori, vous avez le droit de …

Est-ce moko Kauae Tapu ?

Moko kauae Ils ont été nommés par les hapÅ« pour s’assurer qu’il y avait une femme de mana pour les représenter sur le marae. … Cependant, toutes les femmes de mana n’ont pas acquis le moko kauae – parfois pour la simple raison qu’elles étaient considérées comme trop tapu pour en recevoir un.

Que représente le moko ?

Comme le moko est une tradition MÄ ori et un symbole d’intégrité, d’identité et de prestige MÄ ori, seuls les tatouages ​​réalisés par et sur MÄ ori sont considérés comme des moko. Aujourd’hui, le moko connaît une résurgence, à la fois sous ses formes traditionnelles et modernes.

Que signifie un tatouage sur le menton d’une femme ?

Les premières lignes tatouées sur le menton marquaient une fille devenue majeure et maintenant adulte. Cela a été célébré. Les tatouages ​​symbolisaient des moments de la vie d’une femme, reflétant des choses comme le mariage et les enfants. Plus de tatouages ​​​​signifiaient qu’une femme était plus âgée et avait accompli plus, ce qui était également célébré.

Pourquoi les Hawaïens se font tatouer le menton ?

Dans l’ancien Hawai’i, les tatouages ​​étaient utilisés comme forme d’identification souvent pour représenter certaines familles, groupes, statuts sociaux ou professions. Les conceptions de tatouage ne visaient pas à être esthétiquement agréables, mais à raconter l’histoire de la vie d’un individu ou à protéger sa santé ou son bien-être spirituel.

Quelle tribu tatoue son menton ?

Les tatouages ​​faciaux font partie de la culture maorie depuis des siècles, un marqueur sacré de la généalogie et de l’héritage du porteur. Mais la conception frappante du menton d’une femme – ou moko – a suscité un énorme débat en Nouvelle-Zélande, car elle est blanche, sans héritage maori.

A qui appartient le marae ?

A qui appartient le marae ?

Le New Zealand Māori Arts and Crafts Institute Act 1963 a été adopté et l’institut a été construit pour maintenir la tradition du whakairo. L’Institut est responsable de la construction et de la restauration de plus de 40 marae à travers le pays.

Un marae est-il un bâtiment public ? Un marae est une installation communale MÄ ori qui appartient à un iwi (tribu), hapÅ« (sous-tribu) ou whÄ nau (famille) particulier. … Certains marae sont réservés aux membres de l’iwi ou du hapu et aux invités uniquement, tandis que d’autres autorisent les membres du public à entrer pour des événements spéciaux ou à louer.

Est-ce que les gens vivent sur des marae ?

Les personnes appartenant à un marae n’y vivent pas à plein temps mais viendront y séjourner lors d’occasions importantes. La vie du marae est très communautaire – tout le monde dort dans la même pièce (généralement la salle de réunion principale) sur des matelas alignés contre les murs.

Qui va dans un marae ?

Processus pÅ whiri Lorsque les manuhiri se sont rassemblés à l’extérieur du marae, les tangata whenua commencent à les appeler sur le marae. Si une personne particulièrement importante est en visite, il y aura d’abord un défi rituel, où les guerriers déposent des bâtons et l’invité les ramasse.

Peut-on dormir dans un marae ?

L’hébergement Marae est disponible pour les groupes, les conférences, les anniversaires ou d’autres événements de ce type. Tous les séjours au Marae comprennent un powhiri traditionnel (cérémonie de bienvenue) sur le Marae (salle de réunion), un matelas douillet, des oreillers, du linge de maison et un petit-déjeuner délicieusement préparé pour le lendemain matin.

Qui est en charge du marae ?

Les administrateurs du marae Les administrateurs ont la responsabilité ultime de toutes les affaires du marae. Cependant, la communauté au sens large maintient le marae en activité, et il peut y avoir un comité de marae distinct responsable de son fonctionnement quotidien.

Quel est le rôle d’un syndic de marae ?

Leur devoir principal est « de maximiser les actifs et de minimiser les passifs de la fiducie2 » au mieux de leurs capacités et dans le respect de la loi. Leurs pouvoirs, droits et obligations sont énoncés dans l’ordonnance de fiducie. Les fiduciaires ne doivent pas dépenser d’argent inutilement ou sans autorisation appropriée, car il s’agit d’une violation de l’ordonnance de fiducie.

Qu’est-ce qu’un comité de marae ?

Oranga Marae est un programme d’accompagnement, de conseil et d’investissement pour les marae. … qui nau travaillent ensemble pour développer le marae. Des informations sur le Comité sont disponibles en ligne sur : www.communitymatters.govt.nz/oranga-marae/. Membres. Les comités de distribution peuvent comprendre de trois à cinq membres, dont un président de séance.

Qui a construit le marae ?

La tradition rarotongane veut que le marae de thé TaputapuÄ à Rarotonga, que les archéologues ont daté du 13ème siècle, a été construit par Tangi’ia qui a apporté avec lui la pierre centrale de l’ancien marae du même nom à Ra’iÄ tea.

Quand a été construit le premier marae ?

Le premier marae de cette zone nommé Te Poho o Rawiri a été créé en 1852, près du site du quai de Gisborne et plus tard du bassin du port. Il a été établi pour NgÄ ti Mokai et NgÄ ti Rakai a Tane, et nommé en l’honneur de RÄ wiri Te Eke Tu-o-te-Rangi de NgÄ ti Oneone, signataire de Te TirÄ«ti o Waitangi.

D’où vient le marae ?

À l’époque précoloniale, le marae était au cœur de la vie quotidienne à Aotearoa (Nouvelle-Zélande). C’était là que les sociétés tribales se réunissaient pour manger et dormir, le tout sous le même toit. La notion de famille nucléaire était inexistante et MÄ ori tikanga (lore) constituait un mode de vie plus communautaire.