Sortie cinéma de ce mercredi : et si « Irréductible » de et Jérôme Commandeur était une comédie française.

Au lieu de cela, habitué à complicitér des blagues qu’il faut parfois écourter, l’humoriste et comédien Jérôme Commandeur réussit son passage à la tête et à la tête avec des blagues « Irréductibles » qui paraissent ce mercredi 29 juin. . Pour s’amuser avec des films en famille, on recommande sans aucune restriction !

Pour son deuxième film en tant que réalisateur après ma famille oubliée t’aime déjà ! (puis avec Alan Corno), l’humoriste et comédien Jérôme Commandeur a choisi d’adapter Quo Vado ? de Gennaro Nunziante. Pas encore sortie ici, cette comédie italienne écrite par son acteur principal Checco Zalone a connu un énorme succès en 2016 de l’autre côté des Alpes, avec un accueil de neuf millions. On souhaite la même fin pour son remake français. On y croit, et quand on est seuls : le Festival international du film de l’Alpe d’Huez lui a décerné le Grand Prix, et fier de son bébé, Jérôme Commandeur l’a personnellement protégée pendant le grand voyage, très grand pour la prévoyance. les publicités. En cela, il a fait quelque chose de très différent de son passé : il a travaillé !

Jérôme Commandeur place Vincent Peltier, employé béni des « Eaux et Forêts » de Limoges, où il s’en soucie le moins possible : pas forcément, son travail est garanti à vie… Enfin, il pense… Car le Ministre Nouvelle Carrière (Gérard Darmon, d’une volonté libidineuse et cynique), charge une haut fonctionnaire (Pascale Arbillot, parfaite et en pleine croissance) de « couper du gras de mammouth » dans le travail de société. Pousser Peltier à démissionner, à cause de cela – cet excellent oxymore – une prime, l’enverra dans les pires recoins du territoire français, et dans les pires endroits ; en défense contre les attaques d’ours au Centre des sciences de l’Arctique ! Rien n’y fait : les conseils d’un expert en fraude (Christian Clavier, ci-dessus sur ce soi-disant abus), Peltier avoue tout, y compris l’humiliation, pour maintenir son statut. D’accord, d’accord, Peltier est paresseux, jeune, égoïste… mais costaud, pas diminué ! Cependant, en changeant les affectations, il pourrait finir par changer le statu quo, qui sait, et il (voir)…

Soigneusement ficelé (Arctique, Suède, Guyane, Limoges, tout est vrai), bien écrit et bien lu, servi par des personnes investies de leurs carrières passées dans son apparence (époustouflante et amusante !), Irréductible s’est fait une très bonne réputation. blagues. L’une des meilleures visions de ceux-ci. C’est peut-être l’été. Non content de s’amuser, insolite et surtout amusant, il évite habilement le piège de la caricature d’un fonctionnaire (douleur d’être éternel, sans rien dire sur sa nature la dernière de la liberté)… au point d’atteindre le niveau inédit de l’ignorance et irriguant son acidité dans la société avec le parfum de la simplicité inclus. Bref, on ne s’y oppose pas.